Art direction        Illustration        About       Shop     ︎









Utopique - Un Vent Meilleur




Illustration album jeunesse.

Auteur : Adèle Tariel - Editions Utopique - Code EAN : 9791091081399
Pour acheter le livre, cliquez ici ︎ utopique.fr




Louise vit avec ses parents au bord de la mer dans le nord de la France. Elle aime passer du temps auprès de sa tante, une bricoleuse hors pair, et pratiquer son activité préférée : la chasse aux mouettes !

Un jour, sur la plage, elle fait la connaissance d’Asaf. Le jeune garçon vit avec sa famille, sous une tente de fortune, dans le bois près de chez elle. Ils ont fui leur pays en guerre...

Prix Les enfants mettent leur Grain de Sel 2020

L’enjeu illustratif : le dessin devait servir le propos réaliste et le sérieux du sujet, tout en insufflant de l’espoir en l’avenir.





















Presse & récompense



Salon Nau Belles rencontres au Pouliguen - Prix "Les enfants mettent leur Grain de Sel" 2020. Merci à tous les votants !

_

GRAND MERCREDI - 18/11/2020
Le book club des familles solidaires
Sur les plages du nord de la France, la petite Louise fait la rencontre d’Asaf. Une rencontre qui va bouleverser leur vie à tous les deux. Un superbe livre sur l’amitié, pour parler à nos Petits-Enfants des migrants.

_

ENFANCE MAJUSCULE - 10/12/2020

"COUPS DE CŒUR"

Tous savent qu’il est interdit d’aider les réfugiés, mais tous savent qu’on ne peut laisser mourir de faim et de froid des hommes et des enfants. La tante dit : « ce sera notre secret. Parfois on est obligés de désobéir pour sauver des gens. »
Plus tard Louise reçoit une carte d’Angleterre : «  Merci petite chasseuse de mouettes. ASAF » Félicitations à Adèle Tariel et Caroline Taconet, ainsi qu’à Utopique leur éditeur, pour cet album très sobre et si riche en sentiments. Il ose bousculer les interdits au nom de la simple humanité et devrait permettre des dialogues fructueux entre parents et enfants.

Espérons nous aussi qu’un vent meilleur fasse disparaître ces situations dramatiques !

_

OPALIVRES - 7/10/2019

Le titre de l’ouvrage est particulièrement bien choisi. Le vent meilleur c’est celui qui permettra à cette famille de passer en Angleterre pour avoir un avenir conforme à ses vœux. C’est aussi, élargi à l’ensemble des réfugiés, un souffle chargé d’espoir. Le dessin de la couverture est très signifiant : un ponton, une avancée sur la mer, deux enfants qui courent, le regard de Louise qui devance son camarade pour s’assurer qu’il la suit, les mouettes, le ferry au large... Tout est dès le début sobrement mis en place. Les aquarelles de l’ouvrage sont très lisibles. Souvent en pleines pages, elles résonnent juste. Le texte est simple et bien écrit. Un vent meilleur est un bel album engagé, humain, chargé d’optimisme. Il permet de faire connaitre le sort des migrants et promeut la solidarité et l’engagement même au prix de la désobéissance civique.

_

LI&JE - 30/08/2019

Comment parler des migrants aux enfants ? La littérature de jeunesse n’hésite pas à s’emparer de ce thème actuel, et de promouvoir la solidarité et la désobéissance civile comme cet album. Tout est vu ici à hauteur d’enfant. C’est Louise la narratrice, et son point de vue est bien préservé tout au long de l’album : son étonnement, sa révolté, son incompréhension, son désir d’aider, de jouer avec cet enfant de son âge qui dessine sur le sable des maisons qu’il détruit, avec son bâton, en faisant des bruits de bombe. Les informations sur les migrants viennent des parents, de la tante, en réponse aux interrogations de l’enfant. Un album qui montre comment chacun, à sa mesure, peut prendre ses responsabilités et s’engager pour aider l’autre, voire suivre des idées folles.

Le titre est polysémique : le vent meilleur, c’est à la fois celui qu’attend la tante pour traverser la Manche comme Blériot, avec Asaf et sa famille, c’est aussi l’espoir d’une vie meilleure en Angleterre pour cette famille, mais aussi celui d’un temps meilleur pour tous les migrants sur terre. Le texte est d’une grande efficacité, permettant de bien comprendre les sentiments de la narratrice et de les partager. Les illustrations, très souvent en doubles pages respectent les codes et les techniques de la ligne claire, campent des personnages faciles à reconnaitre (les bottes jaunes de Louise..) et pleins d’expressivité dans des décors et des ambiances qui évoquent l’insouciance des bords de mer. Seule une vignette évoque le campement des migrants : ce que les illustrations entendent avant tout montrer, c’est le confort dans lequel vit Louise, et son envie de venir en aide à ce garçon.

Un bel album engagé, nécessaire aujourd’hui, pour montrer que chacun peut être solidaire et aider à sa mesure les migrants.

_

BLOG A VOS MARQUES… TAPAGE ! - 17/07/2019

LE COIN DES P’TITS LOUPS ! N°66

Un jour, Louise croise en rentrant de l’école un jeune garçon accompagné de sa maman. Tous deux ont les bras chargés de bidons… La maman de Louise lui explique que ce sont des réfugiés qui vivent sur un terrain non loin de là, sous de simples tentes, sans eau ni électricité… Louise n’arrête pas d’y penser… Que pourrait-elle faire pour les aider ? C’est compliqué car la loi punit ceux qui leur viennent en aide… Louise se confie à sa « Tatie bricolo » qui passe ses journées à réparer des objets cassés et irrécupérables… Celle-ci lui montre son tout nouveau chantier : un petit avion… Qui pourrait aisément gagner les côtes anglaises de l’autre côté de la mer… Ce bel album relate avec simplicité une histoire d’amitié et de solidarité, mettant en lumière qu’il faut parfois faire preuve de désobéissance civile pour garder sa part d’humanité. Superbe et émouvant…
A partir de 6 ans.





You may also like ...
© Copyright  Caroline Taconet 2021